-
-
a  

ANNÉE 2018 : ETATS GENERAUX DE LA BIOÉTHIQUE
en savoir plus - les auditions déjà réalisées

 

CRYO-CONSERVATION DES GAMETES ET EMBRYONS

Depuis les années 80, les laboratoires de fécondation in vitro ont essayé de cryo-conserver les embryons et les ovocytes comme celà se faisait déjà, avec succès, pour les spermatozoïdes.
Cependant, les embryons et ovocytes ainsi congelés ont posé un certain nombre de problèmes techniques :
- La congélation (lente et programmée) des embryons n'était pas une technique fiable à 100 % avec de nombreuses pertes d'embryons lors de la décongélation.
- La congélation (lente et programmée) des ovocytes, elle aussi, posaient de nombreux problèmes techniques et restait peu fiable.

L'apparition de nouvelles techniques de cryo-conservation par vitrification, dans les annèes 2000 ont permis d'obtenir les embryons et des ovocytes congelés de très bonne qualité. Ce qui a rendu possible leur utilisation par tous les centres d'AMP en France.

Une meilleure qualité embryonnaire permet aujourd'hui de procéder à des transferts différés dans le temps, ce qui a eu pour effet d'augmenter les chances de grossesse par tentative et de diminuer te taux de grossesses multiples en adoptant une statégie de transfert mono-embryonnaire.

VITRIFICATION DES EMBRYONS

La vitrification permet de cryo-conserver les embryons à différents stades de leur évolution : du stade "zygote" au stade "blastocyste", donc du jour J1 au jour J5 de leur évolution. cependant les stades privilégés sont J2, J3 ou J5-6 (Blastocyste).
De plus en plus de centres utilisent la culture prolongée à J5 pour obtenir des blastocystes qui ont une meilleure chance d'implantation et de grossesse, à l'état frais comme après vitrification et réchauffement.
Elle permet d'autre part d'éliminer les embryons "défaillants" qui se révèlent pendant la culture prolongée.

Cette procédure revient à plonger les embryons directement dans l'azote liquide à - 196°C. ce qui permet d'atteindre des descentes en température de l'ordre de -2000°C par minute à l'intérieur d'une paillette sécurisée.
Cette procédure est donc très rapide comparée à l'ancienne technique par congélation lente et programmée.

Cependant, avant de plonger les embryons dans l'azote liquide,il faudra les préparer pour qu'ils ne soient pas confrontés à l'agression des cristaux de glace, Ce qui détruirait l'embryon et le rendrait inutilisable.


Pour celà les embryons seront déshydratés en grande partie, en remplaçant l'eau par un ou des cryo-protecteurs.

Ils sont ensuite disposés sur un une spatule spéciale qui sera introduite dans une paillette identifiée et fermée par soudure pour eviter toute contamination;
L'ensemble est ensuite plongé dans l'azote liquide à - 196 °C.

la vitrification se fait presque instantanément.

VITRIFICATION DES OVOCYTES

La vitrification est, pour l'instant la meilleure méthode pour cryo-préserver les Ovocytes. Elle se pratique, à quelques nuances près comme la vitrification des embryons.
L'auto-conservation des ovocytes est déjà proposée aux femmes ou jeunes filles devant subir des traitements délétères pour les gmètes (chimiothérapie, rayons ionisants...) Elle pourrait être élargié à l'autoconservation de convenance, si la loi change, en France.