-
-
a a
SITE MEDICAL GRAND PUBLIC

PONCTION TESTICULAIRE OU EPIDIDYMAIRE ?

Les chances de retrouver des spermatozoïdes sont plus élevées en cas d'azoospermie excrétoire
(due à un obstacle sur les voies génitales masculine).

Dans ce cas, on peut réaliser des ponctions épididymaires à l'aiguille fine.

Lorsqu'il s'agit d'une azoospermie sécrétoire (due à un problème de fabrication de spermatozoïdes), on réalisera des biopsies testiculaires par petits prélèvements de pulpe (poids < 1g).

Une ponction épididymaire peut être convertie en biopsie testiculaire si la ponction s'avère négative.
L'hospitalisation se fait en ambulatoire dans la journée

Le patient peut avoir des renseignements partiels sur le résultat de la ponction dès sa sortie, surtout si elle est couplée avec une tentative de FIV/ICSI.

L'analyse des lames préparées par le laboratoire seront colorées et étudiées dans un deuxieme temps, surtout si la ponction n'a pas fait apparaître de spermatozoïdes à l'examen direct.

La présence de cellules germinales (spermatogonies) permettra, peut être? , dans un futur pas si lointain, de cultiver les spermatogonies pour obtenir des spermatozoïdes in vitro ?

Les spermatozoïdes retrouvés sont congelés à -196°C et pourront être utilisés ultérieurement pour
réaliser une Fécondation In Vitro par injection de spermatozoïde dans l'ovule (FIV/ICSI).